ESTIENNE (LES)


ESTIENNE (LES)
ESTIENNE (LES)

ESTIENNE ou ÉTIENNE LES

Au XVIe siècle, les Estienne forment une famille d’imprimeurs et d’érudits. Célèbres en leur temps, ils le sont demeurés pour la qualité des travaux auxquels ils se sont attachés. Leur marque, un olivier, évoque Laure de Montolivet, mère d’Henri Ier Estienne.

Henri Ier, collaborant avec Hopyl, un Allemand, imprime au début du siècle plus de cent vingt ouvrages en latin. Peu de temps après sa mort (1520), sa femme épouse Simon de Colines, autre imprimeur connu, et l’atelier continue de publier (sept cents ouvrages). Le fils aîné d’Henri, François, est reçu libraire quinze ans plus tard et s’illustre par des éditions en grec, mais c’est son frère Robert qui est le plus célèbre.

Robert Ier Estienne (1503-1559) s’est spécialisé notamment dans la publication de textes anciens, grecs (caractères Garamond) et surtout latins. On conçoit assez mal aujourd’hui quel genre d’activité exerçait l’imprimeur. Robert Ier Estienne a composé une préface en grec pour l’Histoire ecclésiastique d’Eusèbe de Césarée et rédigé un Traité de la grammaire française . C’est dire qu’imprimeur il ne s’est pas contenté d’éditer les ouvrages des autres, mais a apporté toute son érudition à ce qu’on appellerait aujourd’hui une édition critique, avec notes et variantes, ce qui paraît du ressort des universitaires actuels. Son Thesaurus linguae latinae (1531-1532), remarquable de précision et de clarté, a servi à tous les auteurs de dictionnaires latin-français.

Comme beaucoup d’humanistes, Robert Estienne a marqué des sympathies pour les idées de la Réforme, tombant sous le coup des condamnations des docteurs de la Sorbonne qui n’apprécient pas qu’il édite des textes bibliques. Bien que le roi François Ier le défende, il préfère s’exiler à Genève en 1551 pour éviter d’autres tracasseries. C’est Charles, son frère cadet, qui lui succédera comme imprimeur du roi, bien qu’il ait suivi une tout autre carrière. Médecin, il a fait en la compagnie de son élève Antoine de Baïf un voyage en Italie. Il est l’auteur d’un ouvrage d’anatomie qu’il fait paraître en latin d’abord, puis en français. Il meurt emprisonné pour dettes au Châtelet en 1564.

Des trois fils de Robert Ier, Henri II (1528-1598) est le plus connu, reprenant l’œuvre de son père et la continuant. Véritable polyglotte, il parcourt l’Europe à la recherche de manuscrits grecs et fait paraître la première édition d’Anacréon. Il traduit souvent en latin et commente les textes avec un sens très sûr de la langue grecque. Son Thesaurus linguae graecae (1572-1573) a été réédité au XIXe siècle et apparaît aujourd’hui l’un des dictionnaires les plus intelligents qu’on ait faits. Parmi ses nombreux ouvrages, on retiendra deux curieux petits livres, le Traité de la conformité du langage français avec le grec (1565), qui met en relief des traits structuraux analogues dans les deux langues et donne des indications de traductions, et le Projet du livre intitulé «De la précellence du langage français» (1579), qui étonne par une paradoxale alliance d’ouverture d’esprit et de chauvinisme culturel; l’aspect polémique de cet ouvrage vaut à son auteur d’être mis en prison sur l’ordre du Conseil de Genève. Enfin, son Apologie pour Hérodote (1566) ne parle guère pour l’historien grec, mais constitue une satire souvent incendiaire, presque toujours drôle et même spirituelle des mœurs catholiques, le tout entrecoupé de contes gaulois souvent fort épicés. C’est certainement, en prose, le meilleur ouvrage satirique du XVIe siècle.

La génération suivante eut moins d’éclat, certains abjurant le calvinisme pour accéder aux fonctions d’imprimeur royal, et si Robert III traduisit la Rhétorique d’Aristote (1624), il n’eut pas et de loin l’activité de son oncle. Ce fut sans doute Antoine (1592-1674), petit-fils d’Henri II et gardien des caractères Garamond, le dernier Estienne imprimeur. Au cours du XVIIe siècle, la famille s’éteint.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Estienne — Famille Estienne (imprimeurs) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Estienne Sommaire 1 Imprimerie 1.1 Bibliographie …   Wikipédia en Français

  • Estienne De La Roche — Pour les articles homonymes, voir La Roche. Estienne de La Roche (né en 1470 à Lyon, mort en 1530) était un mathématicien français. Sa famille a habité à Lyon et a également possédé une propriété près de Villefranche sur Saône. Il a appris les… …   Wikipédia en Français

  • Estienne de la roche — Pour les articles homonymes, voir La Roche. Estienne de La Roche (né en 1470 à Lyon, mort en 1530) était un mathématicien français. Sa famille a habité à Lyon et a également possédé une propriété près de Villefranche sur Saône. Il a appris les… …   Wikipédia en Français

  • Les Chats Pelés — (Les Mathildes ou Matou) est un collectif d artistes fondé par Lionel Le Néouanic, Youri Molotov, Benoît Morel (chanteur de La Tordue) et Christian Olivier (chanteur des Têtes Raides) lorsqu ils étudiaient à l école Estienne. Ils ont réalisé… …   Wikipédia en Français

  • Estienne — (Etienne, gewöhnlich lat. Stephanus), berühmte franz. Buchdrucker und Gelehrtenfamilie, deren namhafteste Glieder folgende sind: 1) Henri I., geb. um 1460 in der Provence aus edler Familie, gest. 1520 in Paris, errichtete 1501 in Paris mit… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Les Granges-Le-Roi — 48°30′14″N 02°01′18″E / 48.50389, 2.02167 …   Wikipédia en Français

  • Les Pavillons-Sous-Bois — Pour les articles homonymes, voir Pavillons. Les Pavillons sous Bois Pays …   Wikipédia en Français

  • Les granges-le-roi — 48°30′14″N 02°01′18″E / 48.50389, 2.02167 …   Wikipédia en Français

  • Les granges le roi — 48°30′14″N 02°01′18″E / 48.50389, 2.02167 …   Wikipédia en Français

  • Les pavillons-sous-bois — Pour les articles homonymes, voir Pavillons. Les Pavillons sous Bois Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.